10 lieux à visiter à Copenhague

 

Un petit tour au Danemark ça vous dit ? Embarquons pour la capitale danoise Copenhague ! Cette ville sur les canaux est un centre très culturel et le nombre d’activités à faire ici est incroyable !  Petit conseil, si votre logement est assez excentré de la ville, sachant que les transports sont assez onéreux, je vous recommande vivement de prendre la Copenhagen Card pour économiser de l’argent. Non seulement, pas à se soucier des prix des transports en fonction des zones (y compris l’aéroport ce qui est rare!) et en plus elle vous donnera accès à un tas d’activités (croisières bateaux sur les canaux, musées dont les musées vikings, les jardins du Tivoli, différents châteaux dont le Frederiksborg, zoo, églises dont celle de Notre-Sauveur pour monter au sommet, etc) et des discounts sur des restaurants, des bars, des tours guidés, des bus hop-on & hop-off. Je peux vous dire qu’en termes de transport, la facture monte assez vite, si j’avais su je l’aurais prise moi-même. Cela ne m’a pas empêché d’apprécier grandement la visite, allez, maintenant voyons quelques spots incontournables. Si vous n’avez qu’un court week-end sur place, voici les 10 lieux à découvrir absolument !

#1 La Petite Sirène

Près de Osterport, on arrive à l’emblème de Copenhague, La Petite Sirène, qui attire des millions de touristes, s’asseyant volontiers sur les roches pour immortaliser leur instant avec elle. Autour, il y a un parc où se balader avec sa belle grande fontaine Gefion et derrière l’église Saint-Alban plus une vue sur le port.

Cette sirène a une jolie histoire. Inspirée du conte de Christian Andersen du même nom, cette statue était un cadeau de Carl Jacobsen à la ville de Copenhague, elle a été érigée en 1913. La sculpture est faite de bronze et de granite et symbolise la sirène qui abandonne tout pour s’unir à un beau prince terrien. Tous les matins et soirs, elle nage et remonte jusqu’à la surface de la mer, perchée sur son rocher dans l’eau, observant la rive au loin et attendant une attention de son prince.

Carl Jacobsen est en fait tombé amoureux du personnage après avoir vu un ballet basé sur ce conte de fée au Théâtre Royal Danois et il a été tellement captivé qu’il a commissionné le sculpteur Edvard Eriksen de créer cette sculpture. Et c’est sa femme, Eline Eriksen qui a posé pour la statue.

#2 Le Kastellet

Non loin de la Petite Sirène, on peut visiter la citadelle de défense de Copenhague où on rentre via un agréable parc. On la reconnait aisément sur le plan grâce à sa forme d’étoile et quand on y arrive par sa couleur rouge vive. La forteresse a deux entrées, cinq bastions à chaque sommet, un fossé, des casernes, un arsenal, une prison, une église, des entrepôts, la maison du commandeur et même un moulin perché.

#3 Nyhavn

Le plus incontournable des incontournables lors d’une visite dans la capitale danoise, c’est bien sûr Nyhavn. De sa signification en danois « nouveau port« , il est ce canal pittoresque au centre de la ville, bordé de maisons colorées de style hollandais, que l’on voit en couverture de tous les guides touristiques du Danemark. Lieu de divertissement au 17ème siècle, il a été initialement crée pour relier port et ville puis pour faciliter le transport des marchandises et denrées alimentaires. Situé en front de mer, au bout de la longue rue commerçante depuis la Place Strøget, il arbore bars et restaurants où il est bon de se poser enroulé dans un plaid (car oui c’est très venté face à la mer!) avec vue sur ce canal.

Au coucher du soleil, ça n’est pas mal non plus !

#4 Christianshavn

On l’appelle le quartier néerlandais de Copenhague, Christianshavn est en effet l’un des plus anciens quartiers et préservés de la ville. Il a été fondé au 17ème siècle, par le roi Christian IV, dans le cadre de l’extension des fortifications de Copenhague, et comprend un groupe de plusieurs îles nommé Holmen. Avec ses airs d’Amsterdam, la balade laisse entrevoir des maisons qui défilent le long des canaux avec ses péniches garées tout le long et de la verdure. Dans ce joli quartier hippie, artiste et aussi un peu dealer (notamment la pusher street), on trouve aussi la belle et atypique église de Notre Saint-Sauveur (Vor Frelserskirke) avec sa magnifique tour dorée qui fait tourner la tête, la vue en haut en vaut le détour ! A cause des intempéries, la tour était fermée pour raison de sécurité, donc si vous voyez du vent et de la pluie, ne vous y rendez pas car vous ne pourrez pas monter, attendez plutôt un jour de beau temps. Il y a aussi la Copenhagen Street Food, et sa cuisine de rue pour tous les goûts, et la ville libre de Christiana avec ses maisons délabrées, ses salles de concert avec l’opéra non loin de là ou encore ses galeries.

#5 Place Strøget

C’est d’elle que tout part, la Place Strøget, célèbre place dallée avec sa fontaine centrale et ses façades d’architecture typique.

En plein centre du quartier Indre By, on peut dire que cette rue piétonne de commerces, de boutiques, de galeries, de restaurants, de bars, ne manque pas d’animation ni de spots shopping ! Mon petit tip pour mieux l’apprécier, est de monter sur deux rooftops terrasses qui donnent sur la place. Le premier, celui d’un magasin de décoration design YAH, où on peut accéder par le côté du grand café en face de la fontaine qui fait l’angle et le second, c’est celui du grand magasin ILLUM un peu type Galeries Lafayette.

Elle conduit au canal de Nyhavn et à la place de l’Hôtel de Ville Rådhuspladsen.

#6 Les jardins de Tivoli

Tivoli est l’une des célèbres attractions de Copenhague, puisque c’est justement…un parc d’attractions ! On le reconnaît à son grand huit et son chapiteau japonais illuminé donnant sur un petit lac. En hiver, il renferme aussi un marché de Noël qui est l’un des plus beaux d’Europe. L’entrée est payante.

Il est idéalement situé juste à côté de la grande station centrale et gare routière, qui comprend les métros, bus type flixbus ou encore tous les trains locaux et aussi ceux en direction de la Suède. C’est de là que j’ai pris le mien pour aller vers Stochkolm (environ 6h de trajet).

#7 Château de Rosenborg

En se baladant en plein centre-ville, on tombera par hasard et avec surprise sur ce beau château ! Effectivement, à notre époque, quand on se balade dans une capitale de grande ville, on a du mal à croire qu’on va tomber sur une si belle pièce architecturale de la Renaissance datant du 17ème siècle, entourée d’un grand lac et de douves. En accès libre et gratuit, ce parc se compose du Jardin du Roi et d’un jardin botanique derrière le château et d’une cafeteria où boire un coup. Le roi Christian IV y avait fait bâtir pour lui et sa famille une résidence d’été, non loin de l’autre château, celui de Christianborg.

Un petit air de ronces qui protègent l’entrée au château, en fait c’est juste l’angle de la photo que j’ai volontairement pris comme ça !! 😉

#8 Château de Christiansborg

Ancienne demeure de la famille royale, le château de Christiansborg, surnommé « Borgen », est aujourd’hui le siège du Parlement danois, du ministère d’État (résidence du Premier Ministre) et de la Cour suprême. Ce château de style baroque et néo-baroque a été construit en 1745 et aussi brûlé à plusieurs reprises. Il était à l’époque le lieu de couronnement des monarques.

Le palais a conservé les grands appartements de la famille royale, avec les salles de réception, la cuisine de fête royale, la salle de représentation royale, la salle des chevaliers et les tapisseries de la reine. Le château a aussi son église, ses écuries royales et son terrain hippique.  Il est aujourd’hui utilisé pour des événements officiels tels que des dîners de gala et des audiences publiques. Tout est ouvert à la visite.

#9 Les quartiers de Norrebro, Osterbro et Vesterbro

Ce sont les quartiers où il est moins cher de loger. Sympa aussi de s’y balader pour découvrir des parties un peu moins touristiques et plus locales de la ville, tout aussi charmantes et vivantes. Osterbro est un peu le quartier résidentiel aisé plein de boutiques haut de gamme et restos branchés, avec notamment plein de résidences aux belles architectures qui attirent beaucoup les familles avec leurs animaux de compagnie car c’est une zone très verte et en bas des rues, il y a le choix de cafés, bars, restaurants, c’est un quartier très dynamique et vibrant…Non loin, des parcs et le stade national qui accueille l’équipe nationale de foot.

Norrebro, plus retranché au nord, est un quartier multiculturel et artistique, avec une atmosphère propre à lui, petits marchés à la sauvette, petites halles de commerces, quelques bars et une vie nocturne plus marquée. C’est là que j’ai pris mon premier airbnb. Vesterbro est l’ancien quartier de la classe ouvrière, aujourd’hui devenu quartier branché rempli de bars à cocktails tendance, de coffeeshops, de galeries d’art, de restaurants et de boutiques de créateurs, petit chouchou des locaux pour ses bonnes vibes.

#10 Dyrehaven

Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, cette immense réserve naturelle de 1700 hectares, se situe au Nord de Copenhague et « réserve » bien des surprises. L’origine de ce parc remonte à 1670 lorsque des pratiques de chasse au pair (« par force hunt ») se sont développées. Leur brutalité requerrait beaucoup d’espace de forêt, des routes de chasse et bien sûr des (pauvres) rennes en guise de proies. C’est pour cela que Christian V a crée cet endroit. Les routes sur lesquelles on parcourt le parc aujourd’hui sont les originales tracées de l’époque. La fôret Jaegersborg qui s’étend sur 8km du Nord au Sud, renferme donc une grande famille de daims et de biches ainsi qu’un parc de cerfs face au Château de l’Ermitage (qui servait de lodge durant les parties de chasse). Ils seraient environ 2000 en tout, tous descendants de la population de rennes de l’époque. Contrairement à ceux de la ville d’Aarhus à l’Ouest du Danemark, il n’est pas facile d’approcher ceux-là, j’ai réussi pendant quelques secondes mais ils avaient peur et fuyaient tous en troupes divisées à chacune de mes tentatives. Grâce à eux j’ai parcouru une bonne partie du parc à les poursuivre et certains terrains étaient dignes de la savane africaine. On peut aussi croiser d’autres espèces de mammifères, des oiseaux, des insectes. D’ailleurs, on arrive soudain devant un vaste parc d’attractions dans le parc.

C’est un spot très prisé des danois parce qu’il est facilement accessible en transports. Pour y aller c’est très simple, il y a juste à prendre le métro ligne C ou le S-train, cela dure 30 minutes si vous partez depuis le centre de Copenhague (station Norreport par exemple) et descendre à la station Klamperborg. Depuis mon Airbnb déjà bien au nord, dans le quartier de Osterbro Nordhavn, j’ai marché une station plus loin à Svanemollen pour payer un peu moins cher sachant que comme je vous l’ai dit précédemment, les transports marchent par zones, et 10-15 minutes ont été suffisantes pour arriver au parc. Le billet m’est revenu à 36DKK (moins de 5€) et il est valable 1h30 comme tous les autres tickets de transports. N’essayez pas de tricher ou de frauder avec ça ici, les contrôles sont très courants et réguliers, n’oubliez pas que vous vous trouvez dans des pays très stricts et réglementés dans le Nord mais aussi les plus heureux dans la qualité de vie sans doute dû à ce que tout le monde respecte les règles et ce n’est pas plus mal 🙂

Vers d’autres horizons danois et suédois

En 4 jours, vous avez largement le temps de découvrir Copenhague. Si vous restez plus longtemps au Danemark, d’autres options s’offrent à vous :

  • La ville d’Odense avec un peu plus bas sur la même île, le Château Egeskov datant du XVIè siècle
  • Aalborg,
  • Aarhus,
  • Poursuivre vers la Suède, à Malmö. Pour joindre les deux bouts, c’est soit 30 minutes via un train à 91DKK (12€) qui traverse la mer par le fameux Pont Oresund, entouré d’éoliennes, qu’on apercevait déjà depuis l’avion. Il est possible aussi de prendre le bus, les Nettbuss ou le bus 999 pour 120DKK (16€) l’aller-retour, mais les Flixbus restent le moyen le plus économique comme toujours avec seulement 39DKK (5€).
Suivre:
Caro Travel

Hello, moi c’est Caro Travel, une infinie passionnée de voyage, sur Instagram depuis 5 ans et blogueuse depuis 1 an. Je prends plaisir à écrire pour vous, sur ce qui pour moi, est clairement notre mission sur Terre, permettant de s’ouvrir l’esprit et de devenir toujours quelqu’un de meilleur ! Et quand on est dans une mauvaise passe aussi, il est la meilleure thérapie. De nature spontanée, vous le verrez, je parle toujours avec le coeur, ainsi vous accédez aux informations les plus transparentes possibles sur chaque destination. J’espère vous partager cet amour de la découverte de nos autres cultures soeurs avec qui on cohabite ! Bonne lecture les amigos :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :