Travel : 5 jours pour visiter Rome

Ciao les explorateurs, nous prenons aujourd’hui le Sud en direction de l’Italie. Si je vous dis la ville éternelle, vous me dites ? Roma bien sûr ! Gelatti, cappuccino et pizzas à gogo, on ne va pas s’en priver ! J’y étais venue pour la première fois en Mars 2013 et malgré 5 jours pluvieux, j’avais beaucoup apprécié. A travers cet article, je vais vous faire revivre nos 5 fantastiques journées (ensoleillées cette fois!) dans la capitale italienne et notre journée à Pise en bonus. Si vous avez déjà probablement suivi le périple sur insta-stories, vous aurez ici tout en détail, lieux, adresses, prix ainsi que des tips.

Se rendre de l’aéroport à son hôtel/logement

Le plus connu des moyens de transfert jusqu’au centre-ville est le Leonardo Express. Il coûte 14.50€ et vous y amène en 30 minutes top chrono ! Une fois arrivés à la Gare Termini, vous devez encore prendre le métro, ce qui rajoute 2.50€. Alors un moyen alternatif que je peux vous proposer et que l’on a utilisé sont les shuttles, des navettes partagées à plusieurs qui réduisent le coût et vous dépose directement à votre adresse pour seulement 13€ ! Différents représentants d’agence vous alpaguent directement à la sortie du terminal et le prix se négocie. Le trajet est forcément un peu plus long mais ça vaut le coup.

Ma recommandation est d’utiliser la deuxième option pour le jour d’arrivée et de privilégier le Leonardo Express pour le jour de départ, afin d’éviter d’éventuels embouteillages et de rater l’avion.

Itinéraire de 5 jours dans Rome

1er jour 

Fraîchement arrivés à Rome sous un ciel ensoleillé, nous n’avons pas perdu une minute pour en profiter. Nous avons déposé les bagages dans notre Airbnb situé à 50 mètres du Colisée et nous avons filé.

Cette première journée romaine a commencé par une balade le long d’une partie du Forum Romain, remontant jusqu’à la Piazza Di Venezia.

Sur le Corso Vittorio Emanuele, nous croisons le Largo di Torre Argentina, une zone archéologique à ciel ouvert de 4 anciens temples, en pleine ville, ensuite nous nous posons au restaurant Emma dans le quartier de Sant’Eustachio.

 

 

La balade a continué vers la Place du Panthéon puis les rues animées qui mènent à la célèbre Fontaine de Trevi.

 

Impossible de ne pas craquer sur une glace au vu du nombre de glaciers présents comme Venchi, Grom ou Blue Ice. Nous restons un long moment devant la fontaine pour faire des photos et observer, sous les coups de sifflet incessants des gardes qui signifiaient aux gens de ne pas s’asseoir sur le rebord. La nuit tombe, nous retournons à la casa pour recharger les batteries avant de ressortir dîner. Nous repassons par la Piazza di Venezia et le Colisée qui sont aussi beaux en version nocturne avec la lune les surplombant !

 

Après notre break, nous repartons direction Piazza Navona pour chercher un restaurant et Buon Appetito !

  • Adresse Restaurant : Pizzeria Emma, Via del Monte della Farina, 28, 00186 Roma RM, Italie. Des prix raisonnables pour les pizzas, très savoureuses et le lieu est sympathique avec possibilité de manger en terrasse, dans une rue typique.

2ème jour

Excités de vivre cette deuxième journée, nous ne tenons pas en place et décidons de faire le lever de soleil au Colisée, l’avantage d’être à côté en 5 minutes. Bon j’avoue j’avais choisi le Airbnb en conséquence, j’avais en tête de faire ce sunrise ici !

 

Un moment et un spectacle sublime légèrement gâché par des hommes déguisés en Romains à côté qui disaient qu’ils travaillaient (leur travail : se faire prendre en photo avec les touristes devant le Colisée) et que nous les dérangions : le comble. Il n’y avait aucun touriste à cette heure-là et ils n’ont pas réalisé que nous, nous ne voyons pas le Colisée tous les jours et sommes un peu là pour ça. Je vous l’ai dit, ici ils n’aiment pas beaucoup les touristes. Nous partons ensuite à la visite de ce vestige historique (=>Attention petit tip pour acheter le ticket et éviter la file d’attente juste en dessous !), 2h puis nous allons au Forum Romain, très grand à visiter avec plein de points d’observation perchés.

15h de l’après-midi, il est grand temps d’aller remplir notre estomac après s’être régalés les yeux de ces jolis lieux. Nous trouvons un restaurant sur la Piazza Santa Maria Maggiore, malheureusement un attrape-touriste qui a placé sur l’addition discrètement une hausse de 15% (tout le détail dans le passage Tips Anti-Arnaque plus bas). Vous l’aurez compris, il faut se battre ici pour ne pas se faire « entuber ».

Après cet épisode, nous nous rendons à la belle Piazza Di Spagna pour le coucher du soleil, remontons la grande avenue des Champs-Elysées romains et nous dirigeons vers le quartier de Trastevere, le must pour les bons restaurants, bars et soirées animées. La vie nocturne, c’est là-bas que ça se passe !

  • Tip ticket Forum Romain + Colisée (merci justement à Romain @frenchieromainb qui porte bien son nom, pour ce bon tuyau ! J) : après l’Arc de Constantino, descendre la Via di Gregorio, longer le Mont Palatin et se rendre à cette entrée du Forum Romain. Ici vous pouvez acheter un ticket combiné pour les deux monuments : Colisée + Forum Romain. Prix -26 ans : 7.50€ / Prix adulte : 12€
  • Adresse Restaurant: Grazia et Graziella, Largo M.D. Fumasoni Biondi, 5, 00153 Roma RM, Italie. Venir tôt (18h) ou réserver car très prisé. Très bonne adresse, des plats extra-savoureux à bons prix et lieu chaleureux (intérieur comme terrasse), personnel sympathique !

 

3ème jour 

Au bout du 3ème jour, nous nous sommes dit qu’il était temps d’aller faire un coucou au Vatican. Après une petite mésaventure dans le métro (=>voir détail dans rubrique Tips Anti-Arnaques), nous arrivons sur place.

Beaucoup de travailleurs d’agences indépendantes nous sollicitent sur le chemin pour nous vendre leurs tours guidés. Voyant la longue file d’attente de 2-3h devant l’entrée au Musée du Vatican et ne parlons pas de celle pour la Basilique Saint-Pierre, nous décidons de nous laisser tenter par un tour à 30€ comprenant la visite des pièces principales du Musée, la Chapelle Sixtine et une entrée directe à la Basilique sans faire la queue + le guide en Français (un Français très italianisé). Il faut savoir que ce Musée est en fait un ensemble de douze musées, ce qui représente 5 galeries et 1 400 salles donc impossible de visiter tout en une journée, il faut se résoudre à voir l’essentiel. C’était plutôt une bonne chose, simplement dommage que sur 2h de visite, le guide nous parle plus d’une heure dans le froid devant un tableau et torche rapidement l’intérieur en 30 minutes.

Puis finalement nous sommes arrivés à la Chapelle Sixtine, le clou du spectacle, que nous n’avons eu que 5 minutes pour bien observer et il est interdit d’y faire des photos. Mais quelle splendeur de voir cette fresque de la Renaissance Italienne qui retrace les épisodes de création du Monde. Il en a fallu de la minutie pour peindre l’anatomie humaine avec autant de détail sur un aussi grand espace. Bravo Michel-Ange ! Une fois sortis du Musée, nous filons à l’intérieur de la Basilique Saint-Pierre. La beauté part dans tous les sens, à commencer par la droite avec la célèbre statue La Pietà de Michel-Ange, les dorures, les écritures, le sol et la coupole que nous nous sommes dépêchés d’aller visiter avant le coucher du soleil. Pour la première partie, nous avons pris l’ascenseur pour aller plus vite avant les derniers rayons du soleil, puis pour la deuxième partie, tout se fait à pieds, le passage est étroit, penché et long, on crie victoire en arrivant au top. La vue est aussi belle d’en bas vu d’en haut ! Nous voyons le soleil se faufiler petit à petit sous les nuages et accueillir la nuit. Forts de ces belles images, nous redescendons et marchons le long du Tibre pour rejoindre notre quartier fétiche du soir, Trastevere. Ce soir, c’est au restaurant Tonnarello que nous posons nos fesses et dégustons un repas bien mérité.

 

  • Ticket Coupole Vatican: 8€ avec l’ascenseur (320 marches à monter pour le sommet) / 6€ à pieds (551 marches à monter pour le sommet)
  • Adresse Restaurant: Tonnarello, Via della Paglia, 1, 00153 Roma RM, Italie. Clairement l’adresse coup de cœur du séjour, avec de la nourriture typique italienne, un personnel accueillant, un lieu très cosy et chaleureux et on repart même avec des sucettes !

4ème jour

Avant-dernier jour à Rome, on se concocte un petit programme décontracté car nous avons bien marché les jours précédents. Départ comme chaque matin de notre Airbnb à côté de notre cher Colisée et nous commençons par un tour rapide à l’Aroma Restaurant juste pour se renseigner sur les prix et faire une photo de la vue. Le moins cher de la carte, 7€ le café, nous ne sommes pas restés.

Nous avons continué notre chemin vers la partie Ouest du Forum Romain pour le voir sous un autre angle et le Mont Palatin, nous l’avons contourné puis nous sommes arrivés sur une petite place avec la Basilique de Sant’Anastasia al Palatino que nous avons visité, pour ensuite tomber sur l’aire archéologique del Teatro di Marcello, une autre partie du Forum.

 

Après ça, ré-infiltration dans les rues romaines à la recherche d’une bonne glace. Nous passons par la Piazza di Campitelli et sa Basilique Santa Maria in Portico in Campitelli et finissons par arriver sur le marché local de Campo di Fiori. Un grand marché avec plein de choix, très agréable d’y passer.

Non loin de là, la jolie Piazza di Navona, construite sur les ruines d’un ancien stade Domitien, nous appelle du regard avec ses trois fontaines.  Particulièrement celle située au centre, surnommée la Fontaine des Quatre Fleuves qui symbolise les quatre parties du monde : Danube (Europe), Nil (Afrique), Gange (Asie) et Río de la Plata (Amérique). Son Obélisque portant un hiéroglyphe égyptien fait face à l’Eglise Sainte-Agnès en Agone.

 

Dans le quartier de Parione, nous nous arrêtons prendre une glace et tombons nez-à-nez avec une jolie vespa rouge. Nous nous perdons dans les rues jusqu’au retour à la Fontaine de Trévi pour une autre glace et sunset à la Piazza di Spagna à nouveau.

Nous marchons ensuite en direction de Trastevere, devenu notre rituel du soir. Mais ce soir est spécial car c’est notre dernière soirée à Rome. Pendant que la nuit tombe doucement, nous profitons de faire quelques photos de ses traits rosés avec vue sur le Pont du Castel Sant’Angelo et le Vatican le long du Tibre. Un spectacle de carte postale. Nous finissons de nouveau au Tonnarello.

5ème jour

Dernières heures à Rome, nous sommes bien décidés à profiter encore de la magie des lieux, de cette balade incroyable dans l’histoire mais à l’époque moderne. Nous entrons à l’intérieur du Monument à Vittorio Emanuele II qui abrite le Musée du Risorgimento et Militaire de la marine, puis nous en ressortons par la grande terrasse donnant sur la Piazza Venezia, le spot en haut des marches est fabuleux, avec notamment la belle Colonne de Trajane.

Le chemin se poursuit derrière sur la Place du Capitole et ses escaliers ornés de fleurs et baignés de soleil, on l’imagine bondé l’été.

C’est ensuite l’heure d’une autre glace chez notre glacier préféré Blue Ice de Parione avant de repartir le long du Tibre, couleurs automnales et soleil tapant, vers la Place du Vatican que nous n’avons pas encore vue de jour. La marche continue le long du Castel Sant’Angelo où l’on croise des bouquinistes.

 

 

Finalement nous arrivons bien au Nord, dans le quartier de Prati, qui nous avait été recommandé par notre hôte Airbnb. Il fallait alors que nous goûtions la fameuse glacerie La Romana. Les tarifs étaient tellement appétissants eux aussi que nous avons eu les yeux plus gros que le ventre et avons pris 4 boules pour la modique somme de 3.20€, en plus sans supplément, de la chantilly était rajoutée au top et un coulis de chocolat à l’intérieur du cornet. Bon après notre estomac nous a vite fait regretter d’avoir pris autant mais c’était si bon !

 

De là, nous retraversons la rive pour atteindre la fameuse Piazza del Popolo avec son obélisque et monter jusqu’au Parc en hauteur de la Villa Borghese, la vue est encore une fois superbe.

Il est 15h30, nous redescendons faire un dernier aurevoir à la Piazza di Spagna puis nous prenons le métro pour récupérer les affaires à l’appart et partir pour l’aéroport. Bye notre Airbnb et notre cher Colisée, à bientôt !

  • Adresse Glacerie : Gelateria La Romana, Via Cola Di Rienzo

Tips anti-arnaques !

C’est mon côté Julien Courbet, ceux qui me connaissent savent que je suis très attentive à ne pas me faire avoir et à tout contrôler 😉  Comme on dit, on ne me la fait pas à moi ! Alors lisez cela très attentivement à votre tour.

  • Pour les restaurants: les prix peuvent paraître alléchants mais ne sont pas toutes taxes comprises. Vous ne payez pas le prix affiché, l’addition est systématiquement une surprise alors vous devez TOUJOURS vérifier car ils trafiquent les prix ! Ils rajoutent soit une taxe de 10%, une taxe de service ou de couverts (copperti) ou de l’eau (souvent une bouteille de 1 Litre) à 3€, si jamais vous avez demandé de l’eau du robinet pensez à leur dire de supprimer cette ligne ajoutée automatiquement sur les additions pour éviter de vous faire avoir ! Là-bas tout est bon pour vous soutirer le moindre centime il faut le savoir. Par exemple, je vous raconte l’expérience du restaurant de la Piazza Santa Maggiore, où nous avons découvert 10€ rajoutés comme tombés du ciel sur l’addition. Nous interpellons la serveuse qui nous dit alors qu’il y a une taxe touristique de 10% et que c’est écrit sur la carte. Effectivement ça l’est mais pourquoi nous le comptabiliser à 15% alors ? On a demandé à voir le manager qui n’était soi-disant (évidemment !) pas là, visiblement très gênée qu’on ait découvert son pot-aux-roses ridicule, elle nous l’a finalement retiré. Mais on a dû se battre plus de 10 minutes.
  • Pour les bus et les trams: Méfiez-vous si vous êtes pressés car les bus eux ne le sont pas. Toujours du retard. La ville est déjà très mal desservie, mais si vous pouvez, prenez plutôt le métro ou marchez. Le matin où nous devions aller à Pise, nous devions prendre le train à la Gare Termini à 6h du matin. Les métros ne fonctionnant pas à cette heure-là (et dommage car on en aurait eu pour 2 petites stations), nous avions donc prévu de prendre le bus de nuit N2 de 5h25 et il n’est jamais arrivé. De peur de rater notre train, nous avons décidé d’y aller à pieds en courant et il pleuvait averse. Résultat au bout de 30 minutes, nous sommes finalement arrivés trempés à la Gare Termini mais arrivés ! J et pour la cerise sur le gâteau, le bus est arrivé tranquillement lui aussi sous notre nez ! Paye ton retard ! Mais le mieux c’était au retour de Pise, notre train est arrivé à 23h48 à la Gare Termini à nouveau. Nous nous dépêchons pour avoir le bus de 00h10, nous sommes devant nous faisons signe et le bus nous regarde et part sous notre nez ! Nous avons encore dû attendre 25 minutes le suivant. Conclusion, eux sont en retard ou ne vous attendent pas même si vous êtes vous à l’heure !
  • Les informations: tout comme à Milan l’année dernière, ici on renseigne très mal les touristes car on ne les aime pas sauf pour le porte-monnaie. Quand tu demandes gentiment une information, on te fait presque comprendre que tu fais chier ou alors on t’envoie dans une mauvaise direction presque volontairement. Heureusement, la connexion internet étant gratuite grâce à certains forfaits, on se débrouille finalement assez bien seuls !
  • Machines qui avalent la monnaie: Mon amie a mis 2€ pour acheter son ticket de métro qui vaut 1.50€ et la machine a avalé sa monnaie et n’a pas sorti de ticket. Nous allons nous renseigner au mini bureau de presse à côté qui venait d’ouvrir qui ne comprenait pas un traître mot mais qui dit en italien qu’on le dérange. Nous allons alors toquer à la porte d’une salle grisée à côté, on nous ouvre la porte et nous expliquons le problème. La personne nous donne un ticket mais dit qu’il faut remplir un formulaire pour se faire rembourser les 0.50 centimes…Mon tip est d’aller acheter son ticket dans les bureaux de presse et tabac pour éviter ce genre de désagrément.

Extension : 1 journée à Pise

Depuis la Gare Termini, il est possible de se rendre rapidement à Pise. Je vous explique tout cela dans un autre article.

Rome et Pise sont deux magnifiques villes italiennes à voir. Si vous disposez d’une semaine, vous aurez largement le temps de tout voir. J’espère que toutes ces informations vous aideront à préparer au mieux votre voyage. A presto les amis !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :